Les Joyeux Godillots

Les Joyeux Godillots

Randonnée du 30 aout 2013 à Vézelay

Randonnée Avallon - Vézelay

P1050127.JPG

Distance : 19,5 km

Dénivelé : + 541 m

Difficulté : chaussure.jpeg chaussure.jpeg
Animateurs : Jacques et Laurent

 

La carte :

Carto 1.jpg

 

Carto 2.jpg

 

Carto 3.jpg

 

Le profil

profil.jpg

 

Avallon

Avallon s'appelait "Aballo", castrum du pays éduen. La ville constituait une étape sur la via Agrippa menant de Lyon à Boulogne-sur-Mer.

Chef-lieu d'un pagus durant le haut Moyen-Age. Face au château des ducs de Bourgogne s'éleva, au IXème, une collégiale dédiée à la Vierge, fondée, selon la tradition, par Girard de Roussillon et qui, à son vocable primitif, ajouta au XIème celui de Saint-Lazare.

Ville forte assiégée par Robert le Pieux au 11ème, érigée en commune au 13ème, siège d'une vicomté dont plusieurs titulaires appartinrent à la puissante famille féodale de Chastellux. Prise par les routiers de Charles VII en 1433, reprise par le duc Philippe le Bon, la ville repoussa l'assaut des protestants du duc des Deux-Ponts en 1569. Occupée par les ligueurs en 1590, elle fut reprise par les troupes royales en 1594.

Au XVIIème, de nouveaux ordres religieux s'installèrent dans les quartiers suburbains : Minimes (1607), Capucins (1653), Visitandines (1660).

Aux hameaux de Cousin-le-Pont et Cousin-la-Roche existèrent deux chapelles-ermitages dédiées l'une à saint Jacques, l'autre à saint Guillaume.

avallon1.jpg avallon2.jpg


En savoir plus ici

 

La vallée du Cousin

 

cousin.jpg  cousin2.jpg

 

Pontaubert

Dans la vallée du Cousin, entre Avallon et Vézelay, se tient le village de Pontaubert. Il doit son nom au gouverneur d'Avallon, Aubert, qui fit construire en 840 le premier pont de bois sur le Cousin. En 1167, Jocelin de Vault fonda à Pontaubert une commanderie pour les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Puis, une maladrerie fut associée à la commanderie.

L'église : A Pontaubert, s'élève une très belle église romane classée, l'église de la Nativité de Notre-Dame. Datée de la fin du XIIème siècle et du début du XIIIème siècle, elle offre des lignes architecturales simples, caractéristiques de l'art roman, et contient des statues de grande qualité ainsi qu'un très beau porche daté, lui, du XVème siècle.

 pontaubert.jpg

 

Vault de Lugny

Le village est situé dans la vallée du Cousin, d'ailleurs la rivière, par un brusque retour, enserre les maisons à l'est, au sud et à l'ouest. A une demi-heure de marche en direction de Domecy se trouvent plusieurs « grands monticules nommés ; le Gros-Mont (360 m), le Brûle-Gois (324 m), le Coteau-Saint-Père (326 m), le Roumont (302 m), le Niètre (334 m), enfin le Montmarte, élevé de 357 m, qui se montrent dans la direction de l'ouest

vault.jpg

 Si vous souhaitez séjourner au château, voir ici

 

Domecy

Ce finage est la réunion de deux paroisses: Cure et Domecy. La rivière de la Cure, le divise en deux parties qui le partageait aussi sous l'Ancien Régime, entre les deux provinces: La Bourgogne et le Nivernais.

L'ancienne paroisse de Domecy était jadis mère-église, mais a cédé la préséance à celle de Cure à qui elle est réunie. Au XIe siècle, elle avait son église sous le patronage de Saint Romain, martyr et faisait partie du diocèse d'Autun, de l'archiprêtré de Corbigny, puis de celui de Vézelay, de l'élection et grenier à sel de cette même ville.

Un des seigneurs fut Louis de Jaucourt, sire de Doudey et Domecy, second époux de Anne de La Forest, veuve en première noces de Pierre Leroy, baron d'Alarde.

 Mairie-eglise_Domecy.JPG

 

 

Saint Père

L'église Notre-Dame de Saint-Père a été classée monument historique depuis 184015. Construite du XIIIe au XVe siècle, c'est un chef-d'œuvre de l'art gothique flamboyant bourguignon. Le clocher du XIIIe siècle, haut de 50 mètres (34,30 mètre hors flèche) est remarquable. L'église fait aussi 50 m hors-tout. À l'extérieur, un porche couvert et clos typique de Bourgogne. À l'intérieur, deux chapiteaux dont une tête de nègre et une tête d'avare très abîmée dont deux dragons mangent les oreilles restées sourdes aux appels.

Le village, traversé par la Cure, rivière morvandelle, se dessine au travers de vieilles maisons en pierres (dont certaines sont encore couvertes de laves), de petites ruelles, d'entrée de caves, de lavoirs et de puits. Il réunit deux hameaux, Fontette et Nanchèvres, ainsi que les habitations isolées des Arpents, de la Graineterie, du Val de Poirier et de Vaufront.

Saint-Père, par la diversité de ses paysages, avec ses champs, ses haies vives, ses bosquets, ses prairies et son vignoble, par la richesse de son histoire attestée par ses monuments, a un attrait touristique de première grandeur

saint pere.jpg  saint pere2.jpg

Vézelay

La colline et la basilique de Vézelay sont classés dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO (1979). Située sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, les pèlerins y passent encore de mars à octobre.

Témoin d'une histoire riche et d'un patrimoine spirituel exceptionnel, la Basilique Ste Marie Madeleine, domine un village pittoresque. Avec les reliques de Marie-Madeleine, Vézelay devient au XIème un haut lieu de la chrétienté. La Basilique, chef d'œuvre de l'architecture romane, éblouit par ses admirables proportions. En entrant, une lumière étonnante saisit d'emblée le visiteur et donne à l'édifice une ampleur insondable. Les chapiteaux sont uniques de par leur qualité et leur message. Vézelay est un sanctuaire vivant et attire pèlerins, artistes et visiteurs du monde entier.

vezelay2.jpg
 

Voir la basilique en détail ici

 

Diaporama

 

 

Le fichier GPX :

 



24/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres