Les Joyeux Godillots

Les Joyeux Godillots

Randonnée du mardi 8 octobre à Aujeurres (52)

gorges.jpg

 

Distance 18 km

Dénivelé 299 m

Difficulté  chaussure.jpeg chaussure.jpeg

Animateur : Laurent

 

La carte

Circuit Gorges de la Vingeanne.jpg

 

Le profil

aujeurres-profil.png

 

 

 

 

Les sources de la Vingeanne
source.jpg


La  Vingeanne  est  constituée  par  la  réunion  de  deux  ruisseaux  : 

‐  Au  Nord,  la  source  de Combe Royer, seul "canyon" haut‐marnais creusé par l'eau dans les terrains calcaires.  Elle est considérée comme la source géographique "officielle".
‐  Au  Sud,  l'autre  source  est  mentionnée  sur  la  carte  IGN.  En  mai,  un  tapis  d'ail  des  ours vous accompagnera tout au long de votre découverte. Le sentier est, en effet, couvert des étoiles blanches de l'ail ainsi que de son parfum étourdissant...  
La  légende  :  Au  temps  des  croisades,  ce  vallon  sauvage  était  le  lieu  de  promenade  d'un seigneur d'Aprey et de son épouse Jeanne. Le bonheur cessa à la mort de Jeanne. Le jeune homme aimait à revenir en ces lieux où il se rappelait : "Là, vint Jeanne"

La légende de la Peûte‐Bête (extrait)

peute bete.jpg



«...  Un jour,  il  y  eut  moins  de  loups,  on ne  sut  d'abord  pas  pourquoi, mais  bientôt  on  se rendit  compte  qu'il  y  avait  pire  et  qu'un  fabuleux  animal,  venu  d'on  ne  sait  où  et  jus‐qu'alors invisible, les effrayait eux‐mêmes. Ils avaient été dévorés ou s'étaient enfuis vers d'autres climats. Alors on trembla davantage, car on ne savait à quel monstre  on avait à faire.  Il  rugissait  tantôt  dans  les  bois  de  Forment,  tantôt  dans  celui  de  Maigre‐Fontaine, tantôt jusqu'au Mont Moyen, tantôt dans les gorges de la Vingeanne, tantôt au Mont Armet et même au Val  des Frais...  Cependant, les craquements dans les forêts, les rugissements eux‐mêmes n'étaient pas le pire. Le plus effrayant  était le ronflement entendu dans les airs car la bête volait aussi bien qu'elle marchait... On reconnaissait sur un pré les ossements d'un veau, une jeune fille était trouvée morte sur un sentier, ayant subi tous les outrages. La bête était avide de chair fraîche, faisait ses délices de celle des hommes et encore plus de celle des femmes...  Les fermes isolées, la Salle, la Thuillière, Servin, la Dhuis et les autres ne cessaient de la redouter... ».

 

Le fichier GPX

 

 



06/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres